L’APRES HOLLANDE…………

RÉSULTAT !
LE PAYS……BAS…..
Avec
Le nouveau système, recyclé avec…BAYROU !!!!!! Le renouveau………
Pauvre FRANCE,
Où vas-tu ?

Un peu de LECTURE par Anne ROUMANOFF

« La brebis Le Pen et l’agneau Macron », la chronique d’Anne Roumanoff
17h00 , le 30 avril 2017
Dans sa chronique « Rouge Vif », Anne Roumanoff imite La Fontaine avec la fable de la brebis Le Pen et de l’agneau Macron.

Anne Roumanoff imagine cette semaine une fable politique. (JDD)
Partager sur :



Le troupeau réclamait du changement,
les moutons disaient : « On voit toujours les mêmes!
Il faut changer de système! »
Les représentants du passé,
le taciturne hibou Fillon, l’oiseau rêveur Hamon
et Mélenchon le bouledogue révolté,
furent renvoyés dans leurs prés carrés.
Les moutons eurent alors le choix entre une brebis et un agneau.
Enfin plus exactement entre une louve déguisée en brebis
et un renard qui se faisait passer pour un agneau gentil.
La louve, fille d’un loup borgne qui avait échoué à devenir roi,
s’était travestie en brebis pour attirer les électeurs.
Elle murmurait aux moutons : « N’ayez pas peur.
Ne croyez pas ce que disent de moi ces minables canards,
je suis la candidate de tous ceux qui en ont marre.
Je suis patriote! Je ne suis pas raciste,
je vous protégerai des islamistes.
Je ne suis pas contre la démocratie
puisque je fais plein de selfies. »
Beaucoup de moutons séduits
regardaient la brebis avec sympathie.
« Au point où on en est, on verra
bien ce que ça donnera. »
La brebis habilement s’allia avec un furet
qui, par le pouvoir alléché,
décida de renier ses convictions
pour satisfaire ses ambitions.
Ce curieux attelage de la louve déguisée en brebis
et du furet gnangnan qui avait trahi
espérait réduire l’agneau en bouillie.
« L’agneau était beau »
L’agneau était beau, il souriait souvent
et semblait tout à fait charmant.
Pourtant l’agneau aux longues dents
n’était, en rien, un innocent.
C’était un renard rusé vraiment très intelligent,
qui surfait avec habileté sur l’air du temps.
Songez qu’il avait réussi, en moins d’un an,
à faire renoncer le président sortant,
à anéantir ses concurrents
et à entraîner dans son élan
des millions de partisans.
Plus que des convictions bien ancrées,
l’agneau avait une séduction très développée.
Son credo, partout martelé?
Le renouveau, la modernité,
le rajeunissement, le changement.
L’agneau semblait parfois fragile pourtant.
Ainsi quand il s’emportait, il se mettait à bêler,
et l’on s’apercevait qu’il n’avait pas encore mué.
On se demandait alors si le biquet avait l’étoffe d’un bélier
ou si c’était juste un agneau de lait trop vite poussé.
Gonflé de son importance, l’agneau se refusa à toute alliance,
mais aller seul à un tel combat, n’était-ce pas une forme d’arrogance?
Des millions de moutons, désabusés par cette situation,
refusaient de choisir entre les deux animaux.
Chacun développait son argumentation :
– Mon vote ne changera rien, la brebis ne sera jamais élue de toute façon!
– L’agneau n’est pas assez gauche pour moi!
– Non, il est trop à droite, il n’aura pas ma voix.
– Le lundi est férié, je ne serai pas là.
C’est une lourde responsabilité
que de choisir de ne pas se prononcer.
Cinq ans pourtant, ça peut être long… très très long.
Pensez-y bien, monsieur Mélenchon.
En attendant, huit jours avant les élections,
nul ne sait encore qui de cette farce sera le dindon.
Par Anne Roumanoff

1. ACCUEIL
2. CHRONIQUES
3. ANNE ROUMANOFF
« Toutes les phrases qu’on entendra ce soir », la chronique d’Anne Roumanoff
16h00 , le 23 avril 2017, modifié à 16h48 , le 23 avril 2017
Dans sa chronique « Rouge Vif », Anne Roumanoff prédit les dialogues de ce soir, une fois les résultats du premier tour de la présidentielle annoncés.

Anne Roumanoff imagine cette semaine ce qu’on entendra après le premier tour de la présidentielle. (JDD)
Partager sur :



En famille, devant la télé
– Oh noooon! Mais c’est pas vrai! C’est un cauchemar!
– Je t’avais dit que t’aurais dû aller voter!
– Passe-moi de la pizza.
– Maman, pourquoi tu pleures?
– Moi je suis quand même soulagé. C’est moins pire que prévu.
– Change de chaîne, ça m’angoisse trop!
– Moi, ça m’étonne pas. Qu’est-ce que tu veux que je te dise? Les gens ont en marre!
– La tronche qu’il tire, ah il fait moins son malin, maintenant!
– Oh là là! Cinq ans, ça risque d’être long, quand même.
– Comme quoi les sondages ne sont jamais que des sondages. En même temps, heureusement, sinon ça ne servirait à rien de voter.
– De Gaulle avait raison, les Français sont des veaux.
– Je vais aller publier un post sur Facebook pour dire ma colère.
– Tout ça, de toute façon, c’est la faute à Hollande.
– Moi, je prends un Lexomil, je vais me coucher et je me réveille dans cinq ans.
Lire aussi : Présidentielle : un scrutin qui inquiète le monde
Chez les commentateurs
– Il est 20 heures et quelques minutes, quel enseignement peut-on tirer de ce scrutin?
– Vous qui êtes sur place, quelle est l’ambiance actuellement au QG du candidat?
– Je vous arrête tout de suite, les sondages ne se sont pas trompés, c’est ce qu’on appelle la fameuse marge d’erreur.
– Une réaction à ce score historique? Parce que ce soir on peut parler de score historique.
– Est-ce qu’on peut, dès à présent, anticiper ce qui risque de se passer au second tour?
– Ce petit candidat a effectué aujourd’hui une percée surprise, et dans son QG l’ambiance est à la fête.
– On n’a pas senti de triomphalisme chez le candidat qualifié pour le second tour mais une certaine gravité.
– Je suis au QG, les mines sont moroses, on ressent une immense déception. Un militant m’a confié les larmes aux yeux : « On y croyait, pourtant, on sentait vraiment un élan sur le terrain. »
– Un concert a été improvisé place de la République mais le cœur n’est pas à la fête.
– Est-ce que vous pensez que l’attentat des Champs-Elysées a pu inverser la tendance?
– Le candidat, qui semble très affecté par sa défaite, a tenu néanmoins à remercier tous ses soutiens.
– Nous pouvons dès à présent vous révéler les projections des instituts de sondage pour le second tour.
Lire aussi : Présidentielle : le suspense prend fin dimanche soir
Chez les candidats
– Je crois que les Françaises et les Français nous ont envoyé aujourd’hui un message et il est clair : « Ça suffit! »
– Le premier parti de France, ce soir, c’est l’abstention, et je le regrette.
– Ce soir, je ne suis pas déçu pour moi car ma trajectoire personnelle importe peu, je suis déçu pour la France.
– Mes chers compatriotes, mes chers amis, je remercie toutes celles et tous ceux qui ont voté pour moi, ce soir je comprends votre désarroi mais les urnes ont parlé.
– Je vous ferai savoir dans les jours qui viennent quelle sera ma décision quant à la manière dont j’envisage de poursuivre mon combat politique.
– Je demande dès à présent à tous les abstentionnistes du premier tour de se mobiliser.
– Je me retire de la vie politique.
– Nous serons là aux législatives pour faire entendre nos idées.
– Vive la République, vive la France!
Par Anne Roumanoff

Quitus d’un quinquennat………….!!!!!!!!

Apothéose de François Hollande :
l’élection de Marine Le Pen !

LES PILLEURS D’ÉTAT! ! !

À écouter avec beaucoup d’attention jusqu’au bout, et faites parvenir cette adresse à tout votre carnet d’adresse

RIBEAUVILLE : ? : à VENDRE ?

Mais que se passe-t-il à RIBEAUVILLE ? Un petit tour sur le « BON COIN » ne nous rassure certainement pas ! L’on peut y lire « A VENDRE » à RIBEAUVILLE : tabac-presse, boulangerie, boucherie, restaurants, alimentation, épicerie fine, fonds de commerce divers, etc… !!!!
L’attractivité de note bonne ville serait-elle remise en cause ? Une bonne question à laquelle nous aimerions bien avoir une réponse !

HOLLANDE …..MR BRICOLAGE……….

La boîte à outils ne lui suffit plus !

Il prend tout le magasin !
mrbricolage

 

 

 

 

 

 

 

 

Taxe sur les abris de jardins ??????????

La taxe sur les abris de jardins va entrer en vigueur ! Nous espérons que notre cher député maire aura la bonne idée de faire procéder, avant la fin du mois de novembre,  au vote par son conseil municipal de l’exonération de ladite taxe !!!

Conseil municipal : Démission !!!!…… Démission !!!!……

Les démissions d’adjointes au maire de RIBEAUVILLE se succèdent……… Dès lors pourquoi ne pas se poser la question : les femmes seraient-elles les seules personnes à savoir garder les pieds sur terre et voir clair ????????

RIBEAUVILLE : la purge ! ! !

A RIBEAUVILLE, c’est le nettoyage de printemps, on purge, on purge,… les privilèges féodaux sont levés,  il faut enlever les freins à la libre circulation des biens, pourtant mis en place par la même équipe ! Soit ! Cependant, pourquoi cette opération ne concerne-t-elle qu’un seul bâtiment ? L’ensemble de la ville pourrait être concerné et en profiter !

IL FAIT CHAUD…..

11701216_918176241572683_7003887152232871447_n